Natura-Jijel : photos_orchidees

jijel-archeo

jijel-archeo

Jijel-éco, En vert et contre tous

 
 Photos Orchidées de Jijel (Algérie)
 


Botanica DZ

« La botanique n'est pas une science sédentaire et paresseuse qui se puisse acquérir dans le repos et l'ombre d'un cabinet » Font.

natura-jijel




Photos Orchidées de Jijel


Dans ce propos, j'ai établi la liste des orchidées présentes à Jijel, classées par genre et espèce, telles que observées à partir du printemps 2013 ; les lieux et les dates sont mentionnés au dessous de chaque photo de la plante.






Genre : Ophrys

Ophrys fuscaLink 1800
Ophrys brun
L'Ophrys fusca se rencontre en général depuis la mer jusqu'à 900 m d'altitude. Elle doit son nom à la couleur dominante et brune de son labelle : « fuscus » signifie « brun » en latin.
Jijel, 21-III-2012Jijel, 21-III-2012





Ophrys grandifloraTen.
Ophrys à grandes fleurs
Orchidée terrestre d'aire méditerranéenne occidentale, l'ophrys à frande fleurs (O. grandiflora Ten.) est une plante à floraison tardive (avril-mai) et à fleurs un peu grosses (labelle mais aussi sépales), bien colorées (sépales rose intense), terminées par un gros appendice surmonté de poils très hirsutes bien différent de ceux du labelle.
Notre Ophrys, très répandue sur nos deux stations où de très nombreux pieds ont été observés, est à floraison tardive. Il aime bien les montagnes arrosées, comme dans notre cas, tandis que le précoce tolère mieux les zones littorales et/ou plus sèches.
Béni Yadjis, 01-V-2013Béni Foughal, 11-V-2013
Béni Yadjis, 01-V-2013





Ophrys funerea Viv. 1824
Ophrys funèbre
Ophrys fusca subsp. funerea
Cette orchidée méditerranéo-atlantique est répandue depuis le Nord-Ouest de la France jusqu'à la Grèce occidentale. Depuis peu, des stations de ce taxon ont été découvertes en Algérie; principalement à Bordj Bou Arreridj, Médéa, Boughar et Béjaïa (Rebbas & Vela, 2013 in press). Une autre station de cet ophrys, découvert à Jijel par mes soins, le 11 mai 2013, vient enrichir ce prime recensement.
Béni Foughal, 11-V-2013





Ophrys speculumLink 1800
Ophrys ciliataBivona - Bernardi 1806
Ophrys miroir
Le port de la plante est proche de celui d'un Ophrys fusca trapu, comme dans ces photos, le labelle présente une belle macule de couleur bleu-brillant, bordée de jaune et entourée d'une couronne de cils. Dite également Ophrys ciliata, en référence à son pollinisateur l'abeille Campsoscolia ciliata, ses pétales latéraux sont colorés de deux lignes brunes.
Béni Yadjis, 01-V-2013Béni Foughal, 11-V-2013





Ophrys bombylifloraLink 1800
Ophrys bombyx
Ce petit Ophrys ne peut être confondu avec aucun autre, il constitue à lui seul une section très isolée au sein du genre Ophrys.
Au cours de ma randonnée, je n'ai rencontré que quelques pieds.
Béni Yadjis, 01-V-2013





Ophrys lutea Cavanilles 1793
Ophrys jaune
Ohrys lutea est une orchidée peu variable. Le labelle est trilobé et genouillé, il possède une large bande jaune caractéristique. Lutea provient du latin "luteus" qui veut dire jaune.
Béni Foughal, 11-V-2013Béni Foughal, 11-V-2013





Ophrys numidaJ. Devillers - Terschuren & P. Devillers 2000
Ophrys de Numidie
O. numida est un Ophrys relativement nouveau décrit en premier lieu en Tunisie en 2000 et a été relaté comme une espèce d'Afrique du Nord. Il a été également rapporté en Algérie et recherché étroitement par les spécialistes en Sicile. La fleur est similaire à celle d'Ophrys sicula, mais la tige est souvent plus forte. Cette dernière porte une inflorescence de plusieurs fleurs analogues (3 à 8) croissant en alternance vers le haut. Une zone de couleur orange à rouge brun est généralement visible autour de la macule et peut s'étendre grandement jusqu'à minimiser le bord jaune du labelle.
Béni Foughal, 04-V-2013Béni Foughal, 04-V-2013





Ophrys apifera Hudson
Ophrys abeille
L'Ophrys apifera habite l'Afrique du Nord et le Centre et le Sud de l'Europe. Sa fleur possède un labelle imitant les abeilles. On peut voir des pseudo-yeux, des antennes et un abdomen qui ne peuvent qu'attirer des abeilles mâles. L'Ophrys abeille est la seule espèce du genre Ophrys à être autogame. L'Orchidée de droite ressemble à Ophrys scolopax ou à un hybride d'apifera. Des investigations ultérieures pourraient nous éclaircir définitivement sur cette problématique.
Béni Yadjis, 31-V-2013Béni Yadjis, 31-V-2013





Ophrys mirabilis P. Geniez & F. Melki 1991
Ophrys admirable
Ophrys mirabilis est un endémique de Sicile. C'est une espèce très rare et probablement conspécifique avec O. hayekii de Tunisie, décrit au 19e siècle mais non retrouvé depuis. Cependant elle a été récement découverte en Algérie : en Kabylie, dans les Monts du Hodna et dans les Bibans (Rebbas & vela, 2008; Rebbas & Vela, 2013 in press). La notre ajoute une autre station de présence d'Ophrys mirabilis en Algérie. Au cours de ma prospection, je n'ai rencontré que quelques pieds.
Béni Foughal, 11-V-2013





Genre : Orchis

Orchis patensDesfontaines 1799
Les orchis patens de Jijel ont été observés à Tamesguida, formant une petite population en compagnie de l'inule visqueuse sur un terrain legèrement en pente et orienté nord.
Béni Foughal, 11-V-2013Béni Foughal, 11-V-2013





Orchis italica
L'Orchis italica trouvé dans notre station ne possède malheureusement pas de fleurs, sa tige a sans doute été découpée par des animaux. Les feuilles basilaires en rosettes vert foncé sont ondulées et caractérisent cet Orchis. Les photos montrant l'italica en fleur m'ont été fournies par M. Rebbas K., elles ont été prises en Kabylie occidentale.
Béni Yadjis, 31-V-2013
© Cliché K. Rebbas, 2011© Cliché K. Rebbas, 2011





Genre : Serapias Le genre Serapias est localisé autour de la Méditerranée, toutefois on rencontre certaines espèces sur la côte atlantique. Son nom est tiré de Serapis un dieu de la fertilité égyptien.
Le périanthe de la fleur avec trois sépales et deux pétales du haut forment un casque bien caractéristique du genre. Ce dernier constitue un abri aux insectes lors des intempéries. Le labelle qui émerge du casque est recouvert d'une pilosité plus ou moins importante suivant les espèces.

Serapias strictiflora Welwitsch ex Da Veiga
C'est le taxon le plus répandu que j'ai rencontré. Dans toutes les stations, j'ai eu à observer plusieurs individus dès fois en dizaines.
Djimla, 25-V-2013
Jijel, 19-IV-2013Béni Foughal, 11-V-2013





Serapias parvifloraParlatore 1837
Serapias à petites fleurs
Parviflora est une espèce méditerranéo-atlantique autogame. Elle a été décrite pour la première fois à Palerme, en Sicile en 1837. Comme son nom l'indique elle est caractérisée par une petite fleur, adossée à une bractée. Serapias parviflora n'est pas une espèce commune et contrairement à beaucoup d'autres serapias ; on la retrouve rarement dans d'importantes colonies.
Notre orchidée a été trouvée près d'une petite cascade et semble donc se développer avec une certaine humidité sur un substrat schisto-calcaire.
Béni Yadjis, 01-V-2013





Genre : Epipactis

Epipactis helleborineL. Crantz 1769
Espèce apparemment non menacée, nous avons observé mon ami Khellaf Rebbas et moi, une dizaine d'individus d'Epipactis helleborine dans une chênaie à liège dans la région de Béni Yadjis. Facilement identifiable, Epipactis ne peut pas être confondue avec une autre plante.
Béni Yadjis, 31-V-2013Béni Yadjis, 31-V-2013





Genre : Anacamptis

Anacamptis coriophora(L.) Bateman, Pridgeon & Chase
subsp.fragrans(Pollini) Bateman, Pridgeon & Chase
Orchis punaise
Béni Yadjis, 31-V-2013

Karim Hadji
Natura-Jijel

© Clichés: K. Hadji, 2013

Voir le texte :Regard sur les Orchidées de Jijel






Ouvrages consultés:
  1. GÉRARD DE BÉLAIR, ERROL VÉLA et RATIBA BOUSSOUAK, 2005, Inventaire des orchidees de Numidie (N-E Algerie) sur vingt annees, Jour. Eur. Orch., 37 (2): 291-401.
  2. Internet



natura-jijel © juin 2013



 

 
Imprimer| Haut de page| Retour| Ajouter aux Favoris| jijel.archeo@gmail.com

Site réalisé et édité par Archeonat & Jijel-Archeo - © Copyright 2006-2016 Tous droits réservés. Aucune partie de ce site ne peut être reproduite, stockée, copiée ou transmise par aucun moyen, sans une autorisation préalable de l'éditeur, sauf pour le seul usage personnel ou scolaire. All right reserved. No part of this publication may be reproduced, stored in a retrieval system, or transmitted in any form or by any means, electronic, mechanical, photocopying, recording or otherwise, without prior written permission of the publisher, except for only personal use or school. Recherche et référencement