jijel-archéologie : out_of_jijel

jijel-archeo

jijel-archeo

Jijel, Archéologie d'un espace

 


Archéologie

« Le passé n'est pas derrière nous, il est sous nos pieds » Proverbe arabe

jijel-archeo



Les sites archéologiques contiguës
à la région de Jijel


Il n'est pas tout à fait normal, ni même objectif, d'essayer de confiner la recherche archéologique à une wilaya donnée, née d'un découpage purement administratif, aussi vaste et aussi riche que soient son territoire. Pour ces raisons tout aussi logiques et pratiques, nous nous sommes atteler à décrire certains sites qui possèdent une relation physique et historique avec beaucoup de nos lieux antiques, comme par exemple: routes romaines, noms de familles, tribus romaines, évènements de l'antiquité, etc....

J'ai alors, ajouté délibèrement cette partie pour montrer les interférences historiques et archéologiques des différents lieux séparés essentiellement par une frontière administrative. En effet, au dela du col de Fedoules par exemple, l'on entre dans la wilaya de Mila, mais si l'on suit la ligne qui part en direction de l'est, l'on se retrouve encore une fois dans la wilaya de Jijel où l'on aboutira à l'oued Itera séparant deux versants archéologiquement riche mais très peu étudiés. Et que dire de la région du Hammam qui traditionnellement et physiquement fait partie d'El Milia et que l'administrateur algérien grâce à une entreloupette la verse dans le territoire de Mila. La plaque indiquant la limite entre les deux wilayas, au niveau de la RN 43!, est éloquente. Ni un oued, ni le sommet d'une éminence ne sépare les deux parties.

Pour vous informer également, qu'au niveau du Hammam des Béni Haroun on rencontre des antiquités très intéressantes qu'on s'empressera à vous les montrer.

Karim Hadji

Archéologie à Mila

Le milliaire de Skaïf & la Respublica VahartanensiumLe milliaire de Mechta Skaïf « Le milliaire en question a été trouvé sur la rive droite de l’oued Tessal, légèrement au sud du hameau appelé Mechta Skaïf, où l’Atlas archéologique (n° 105) mentionne l’existence d’un bourg romain situé à l’ouest et contre bas de la R.W2. Constantine Jijel.
Cette nouvelle borne pose la problématique de sa position par rapport aux voies romaines déjà connues » ...
 
Virée à Henchir Labiod (Tucca?) des Béni HarounTucca de Henchir Labiod Les ruines s’étendent sur des milliers de mètres carrés. Une partie des terres s’est sans doute glissée vers les contrebas méridionaux et reste difficile à prospecter. Rien d’important n’émerge du sol, mais, au ras de terre, on distingue nettement quelques fondations en pierres, le tracé régulier de rues, des bassins et, au nord et au sud les assises de puissants remparts. Des débris de poterie ancienne jonchent le sol...
 

jijel-archeo © 2011


 

 
Imprimer| Haut de page| Retour| Ajouter aux Favoris| jijel.archeo@gmail.com

Site réalisé et édité par Archeonat & Jijel-Archeo - © Copyright 2006-2016 Tous droits réservés. Aucune partie de ce site ne peut être reproduite, stockée, copiée ou transmise par aucun moyen, sans une autorisation préalable de l'éditeur, sauf pour le seul usage personnel ou scolaire. All right reserved. No part of this publication may be reproduced, stored in a retrieval system, or transmitted in any form or by any means, electronic, mechanical, photocopying, recording or otherwise, without prior written permission of the publisher, except for only personal use or school. Recherche et référencement