jijel-archeo

jijel-archeo

Jijel, Archéologie d'un espace

 


Archéologie

« Le passé n'est pas derrière nous, il est sous nos pieds » Proverbe arabe

jijel-archeo

Lancement revue archologique Ikosim @t jijel-archeo

Des scientifiques algriens lancent une revue archologique d'Afrique du Nord

Des scientifiques algriens viennent de lancer "Ikosim", une revue d'archologie spcialise sur l'Afrique du Nord et couvrant une varit de sujets depuis la prhistoire jusqu' l'poque moderne.

"Ikosim", qui est aussi l'ancien nom d'Alger, prsente dans son premier numro des articles sur les faunes prhistoriques d'Algrie, l'art rupestre de l'Est constantinois, l'histoire du Bas-Sahara et de son peuplement, ou les techniques antiques de construction sismo-rsistantes dans les grandes villes du Maghreb.

"Nous en avons dit un lot de 800 exemplaires" et "entendons toucher des sujets aussi importants scientifiquement que la palontologie, l'pigraphie, la numismatique, l'archologie et la restauration des monuments", a expliqu l'AFP Farida Benouis, directrice de la rdaction et une des membres fondateurs de la revue.

Cette initiative mane de l'Association algrienne pour la sauvegarde et la promotion du patrimoine archologique, cre en 1989. Elle est engage dans la sauvegarde des antiquits sur le sol algrien par des actions lances notamment auprs de la population.

La revue s'adresse "un public trs cibl : essentiellement les enseignants, les chercheurs, les universitaires, les tudiants en architecture et histoire", prcise-t-elle.

Les responsables d'Ikosim, qui recherchent des sponsors privs, prvoient deux numros par an, forts d'articles indits, trilingues en franais, arabe et anglais, mais aussi dans d'autres langues utilises par les auteurs d'articles de toutes nationalits, axs sur l'histoire de la zone Afrique du Nord.

Le nom de la revue, et premier nom d'Alger, a t dcouvert sur une monnaie punique (phnicienne) date du IVe sicle avant JC et signifie "Ikosim" "le aux mouettes" ou "Ikosim" "le aux hiboux" ou "Ikosim" "le aux oiseaux impurs", selon les interprtations des archologues. Il remonte au moins au 6e sicle avant JC.

Il y a eu d'autres revues scientifiques sur la rgion avant celle-ci publies en Algrie mais elles ont disparu, indique Mme Benouis, qui fait tat d'une diminution des recherches et tudes d'archologie dans son pays.

Les initiateurs d'Ikosim vont galement mettre au point une version numrique accessible sur les principaux sites scientifiques internationaux.

AFP juin 2012

jijel-archeo © mai 2012


 

 
Imprimer| Haut de page| Retour| Ajouter aux Favoris| jijel.archeo@gmail.com

Site réalisé et édité par Archeonat & Jijel-Archeo - © Copyright 2006-2016 Tous droits réservés. Aucune partie de ce site ne peut être reproduite, stockée, copiée ou transmise par aucun moyen, sans une autorisation préalable de l'éditeur, sauf pour le seul usage personnel ou scolaire. All right reserved. No part of this publication may be reproduced, stored in a retrieval system, or transmitted in any form or by any means, electronic, mechanical, photocopying, recording or otherwise, without prior written permission of the publisher, except for only personal use or school. Recherche et référencement